Veuillez porter attention au Disclaimer situé en bas de page

 

ALTERNEXT – ALTVO

Opinion : Alléger vs Accumuler
Objectif de cours : 45,1 € vs 43,48 €
Potentiel : -2,3%

CA S1 + Contact

  • CA S1 +8,6% (+7% tcc) / T2 +6,2%
  • Projets +37,9% (28,4% du CA) / Réseaux stables
  • Ensemble des zones géographiques en croissance
  • Confirmation d’un CA 2017 en progression de 5%

La progression de l’activité au cours de ce 1er semestre est à mettre au crédit des Projets qui affichent une croissance de 37,9% (T1 +58% / T2 +22%) tirés par la zone Asie-Océanie (+27,7%) et notamment l’Inde qui représente à elle seule 28% du CA Projets vs 14,2% au S1 2016. Au global l’Asie-Océanie pèse 42% du CA projets vs 29,7% au S1 2017.
Ce S1 est le second meilleur semestre pour les Projets après le S1 2015 qui avait bénéficié du contrat Tanzanien. Hors Tanzanie, cela serait la meilleure performance, preuve de l’effet de levier induit par cette activité.
 
Les Réseaux demeurent stables à 26,9 M€ en raison, comme nous l’avions évoqué dans notre dernier flash, d’un effet de base au T1 qui n’était pas favorable, le T1 2016 ayant progressé de 20%. Il faut noter au T2 la reprise de la zone Amériques bien que la réorganisation en Amérique du Nord soit toujours en cours.
 
D’un point de vue géographique, comme au T1 l’Inde demeure la zone la plus dynamique grâce aux projets (+37,4% / 10,5% du CA) mais on observe un fort rebond de la zone Amériques qui progresse de 8,5% au S1, ce qui est la seconde meilleure performance toutes zones confondues alors qu’au T1 l’activité était en recul de 1,5% du fait de la réorganisation encore inachevée.
 
En termes de perspectives, la direction s’attend à une reprise de la croissance pour les Réseaux au S2 et confirme viser une progression de son activité de +5%. Elle réitère également son objectif moyen terme d’atteindre un CA d’ici  à 5 ans de
100 M€.
 
Que retenir de ce S1 ?
D’un point de vue chiffré c’est un bon semestre, Evolis démontrant sa capacité à « leverager » au travers des Projets et cela malgré des retards pris sur la zone US pour ce qui concerne la migration EMV. Autre point, la direction a démontré sa capacité de réaction pour optimiser son organisation et faire repartir la zone Amériques sur l’activité Réseaux en affichant une croissance de 9,7%, ce qui est la meilleure performance toutes zone confondues. Au-delà de ces éléments, le ton demeure très conservateur à court terme avec un objectif de croissance annuelle de +5% ce qui ferait « seulement » +1,6% au S2. Cette prudence continue de nous étonner alors même que la direction s’attend à une reprise de la croissance pour les Réseaux au S2. Un tel objectif sous-entend qu’il est envisageable que les Projets soient en recul au S2. Etant donné que ces derniers sont en nette progression sur l’ensemble des zones, un tel scénario semble véritablement extrêmement conservateur et supposerait un coup d’arrêt violent.
 
A moyen terme la direction est également conservatrice avec un objectif à 3-5 ans de réaliser 100 M€ de CA. Nous estimons ce niveau dépassé en 2019 mais nous intégrons l’arrivée « en force » des projets chinois et la reprise de l’EMV aux USA. Pour atteindre un tel niveau d’activité les Projets devront ainsi représenter entre 40 et 45% de l’activité vs 24% l’an dernier. La clé est donc le timing de débouclage et il est vrai que comme cela dépend des autorités, il est hasardeux de se fixer des dates précises. Nous savons qu’Evolis est en position d’en capter un certain nombre reste la question de quand. C’est probablement du fait de cet aléa que la direction donne une fourchette assez large. D’ici-là nous nous conservons nos estimations avec une croissance attendue sur l’année de +7,1%
 
A ce jour nous manquons un peu de matière et sauf nouvel élément, rien ne peut nous amener à revoir nos estimations. Dès lors, malgré un ajustement technique à la hausse de notre objectif de cours à 45,10 €, nous sommes amenés à passer à Alléger vs Accumuler. Néanmoins le groupe conserve un statut à part du fait de sa position de leader mondial et de sa capacité à afficher à un niveau de marge confortable.  

GreenSome Consulting et GreenSome Finance attirent votre attention sur le fait que les informations présentées dans les pages suivantes restent partielles. Elles ne peuvent être considérées comme ayant une valeur contractuelle. Les publications présentées ont été rédigées par GreenSome Consulting ou GreenSome Finance et sont délivrées à titre informatif. Elles ne constituent en aucun cas des ordres d’achat ou de vente des valeurs mobilières qui y sont mentionnées. Elles sont destinées aux investisseurs professionnels et ne constitue en aucun cas une décision d’investissement. De ce fait, ni GreenSome Consulting, ni GreenSome Finance ni ses dirigeants, ni ses employés ne peuvent être tenus responsables d’une quelconque décision d’investissement. Les informations, estimations et commentaires exprimés dans ces études proviennent de sources jugées dignes de foi. Toutefois, GreenSome Consulting et GreenSome Finance n’en garantissent ni l’exactitude, ni l’exhaustivité, ni la fiabilité. Ainsi, sa responsabilité, ni celle de ses dirigeants, ni de ses employés, ne pourrait être engagée d’aucune manière à ce titre. Les opinions, appréciations, estimations et prévisions contenues dans ces publications reflètent le jugement de GreenSome Consulting ou GreenSome Finance aux dates mentionnées en première page des documents, et peuvent ultérieurement faire l’objet de modifications ou d’abandons sans préavis, ni notification. Ces publications ne peuvent être diffusées auprès de personnes soumises à certaines restrictions. Ainsi, en particulier, au Royaume-Uni, seules les personnes considérées comme ‘personnes autorisées ou exemptées’ selon le ‘Financial Services Act 1986’ du Royaume-Uni, ou tout règlement passé en vertu de celui-ci ou les personnes telles que décrites dans la section 11 (3) du ‘Financial Services Act 1986 (Investment Advertisement) (Exemption) order 1997’ peuvent avoir accès aux publications présentées. Celles-ci ne sauraient être distribuées ou communiquées, directement ou indirectement, à tout autre type de personne. Toute personne qui viendrait à être en possession de ces publications doit s’informer et respecter de telles restrictions. De même, ces publications ne peuvent être diffusées aux Etats-Unis ni à ses ressortissants. Les valeurs mobilières faisant l’objet de ces publications n’ont pas été enregistrées auprès de la Securities and Exchange Commission et envoyer ces études à un résident des États-Unis est interdit. Il est possible que GreenSome Consulting ait conclu avec l’émetteur sur lequel porte l’analyse financière un contrat en vue de rédiger et diffuser une (ou plusieurs) publication(s), laquelle (lesquelles) a (ont) été relue(s) par celui-ci. Toutefois, le cas échéant, ces publications ont été réalisées par GreenSome Consulting et GreenSome Finance de façon indépendante, conformément à la déontologie et aux règles de la profession. Ces publications restent la propriété de GreenSome Consulting et GreenSome Finance et ne peuvent être reproduites ou diffusées sans autorisation préalable.