Veuillez porter attention au Disclaimer situé en bas de page

L’ensemble de notre recherche est disponible gratuitement sur la plateforme research pool via le lien suivant: GreenSome/ResearchPool

Secteur: Audio Digital
Opinion:
Achat
Objectif:  5,31 € vs 7,11 €
Potentiel: +18%

CP + Contact

  • Cession de l’activité Storever pour un prix de 15 M€
  • Profil du groupe plus lisible et concentré à 100% sur les activités audio digitales
  • Renforcement des moyens financiers pour solder la dette vis-à-vis de Vivendi
  • CA 2019e de 22 M€ (vs 30,2 M€ avant cession), croissance pro forma de +30%

AudioValley a annoncé la signature d’un accord portant sur la cession de son activité Storever (détenue à 80,97%), spécialisée dans la commercialisation de solutions audio-vidéo pour les points de ventes, à la société italienne M-Cube. Commercialisées sous forme d’abonnements pluriannuels, les solutions de Storever équipaient au 30 juin 2019 16 000 points de vente. Combinées à son propre portefeuille, M-Cube, présent sur le marché du marketing digital et multimédia en points de vente depuis 2001, renforcera considérablement sa position en Europe avec environ 45 000 points de vente dans plus de 80 pays.
 
Storever a affiché en 2018 un CA de 7,7 M€ (31,2% du CA du groupe) et un EBITDA de 2 M€ (vs 0,34 M€ pour le groupe). Sur le 1er semestre 2019, son CA était ressorti à 3,8 M€ (28% du CA Groupe) en progression de 17,4% et l’EBITDA à 1,1 M€ (+15,8%, vs 0,4 M€ pour le groupe).
Le prix de cession est de 15 M€ (dette inclus de 3,5 M€) ce qui correspond à 1,9 x le CA 2019e (7,97 M€) ou 6 x l’EBITDA 2019e (2,53. M€). Cette valorisation nous apparait basse sachant que dans le cadre d’une valorisation par somme des parties d’AudioValley, nous avions obtenu une valeur d’entreprise de Storever de 32,8 M€ (méthode DCF, WACC de 10,5%, marge d’EBITDA normative de 29,9%). Cet écart s’explique surement par une dégradation des perspectives de croissance, plus limitées que prévue (à l’image du T3, CA -7%) et par une pression concurrentielle plus forte à mesure que le marché bascule vers l’intégration de solutions vidéo.
 
Cette opération de cession de Storever offre deux avantages pour AudioValley :

  • Elle permet d’améliorer la lisibilité du groupe en le recentrant à 100% sur ses activités audio digitales (TargetSpot, solution d’agrégation et/ou de monétisation d’audience des radios digitales et Jamendo, plateforme de gestion des droits musicaux) sur lesquelles la dynamique de croissance est la plus forte (CA 9 mois : 15,3 M€, +28,9%) ;
  • Elle vient renforcer sa situation financière et lui donne la possibilité de solder par anticipation la dette relative au crédit-vendeur obtenu auprès de Vivendi lors du rachat de TargetSpot. Rappelons que le groupe a conclu récemment un accord avec Vivendi lui permettant de solder totalement cette dette via un règlement de 16 M€ (13 M€ avant le 20 décembre 2019 et 3 M€ au plus tard le 31 mars 2020) au lieu des 24,7 M€ initialement prévus.

Le nouveau périmètre du groupe se compose donc dorénavant de TargetSpot et de Jamendo soit un volume de CA estimé pour 2019e supérieur à 22 M€ (+30% vs 2018 pro forma). En termes de résultat, la sortie de Storever pèsera sur la rentabilité. Nous tablons ainsi sur un EBITDA 2019e de -1,45 M€ vs +1,08 M€. Le groupe devrait désormais afficher un EBITDA positif sur l’exercice 2020.
Nous intégrons également dans nos prévisions le remboursement anticipé du 
crédit-vendeur puisque selon nous la probabilité que ce scénario se réalise nous parait presque certaine. A l’issue de ce remboursement, le groupe aura fortement nettoyé son bilan et sera libéré du risque de liquidité que cette dette faisait peser.
 
A noter que l’impact complet de la cession sur les comptes est, à ce stade, difficile à estimer puisque le groupe va reconnaitre une plus-value de cession sur 2019 et 2020 dont le montant n’est pas communiqué.
 
Au final, suite à ce changement de périmètre, notre un objectif de cours ressort désormais à 5,31 € (vs 7,11 €) offrant un potentiel de hausse de 18%. Nous confirmons donc notre opinion ACHAT.

GreenSome Consulting et GreenSome Finance attirent votre attention sur le fait que les informations présentées dans les pages suivantes restent partielles. Elles ne peuvent être considérées comme ayant une valeur contractuelle. Les publications présentées ont été rédigées par GreenSome Consulting ou GreenSome Finance et sont délivrées à titre informatif. Elles ne constituent en aucun cas des ordres d’achat ou de vente des valeurs mobilières qui y sont mentionnées. Elles sont destinées aux investisseurs professionnels et ne constitue en aucun cas une décision d’investissement. De ce fait, ni GreenSome Consulting, ni GreenSome Finance ni ses dirigeants, ni ses employés ne peuvent être tenus responsables d’une quelconque décision d’investissement. Les informations, estimations et commentaires exprimés dans ces études proviennent de sources jugées dignes de foi. Toutefois, GreenSome Consulting et GreenSome Finance n’en garantissent ni l’exactitude, ni l’exhaustivité, ni la fiabilité. Ainsi, sa responsabilité, ni celle de ses dirigeants, ni de ses employés, ne pourrait être engagée d’aucune manière à ce titre. Les opinions, appréciations, estimations et prévisions contenues dans ces publications reflètent le jugement de GreenSome Consulting ou GreenSome Finance aux dates mentionnées en première page des documents, et peuvent ultérieurement faire l’objet de modifications ou d’abandons sans préavis, ni notification. Ces publications ne peuvent être diffusées auprès de personnes soumises à certaines restrictions. Ainsi, en particulier, au Royaume-Uni, seules les personnes considérées comme ‘personnes autorisées ou exemptées’ selon le ‘Financial Services Act 1986’ du Royaume-Uni, ou tout règlement passé en vertu de celui-ci ou les personnes telles que décrites dans la section 11 (3) du ‘Financial Services Act 1986 (Investment Advertisement) (Exemption) order 1997’ peuvent avoir accès aux publications présentées. Celles-ci ne sauraient être distribuées ou communiquées, directement ou indirectement, à tout autre type de personne. Toute personne qui viendrait à être en possession de ces publications doit s’informer et respecter de telles restrictions. De même, ces publications ne peuvent être diffusées aux Etats-Unis ni à ses ressortissants. Les valeurs mobilières faisant l’objet de ces publications n’ont pas été enregistrées auprès de la Securities and Exchange Commission et envoyer ces études à un résident des États-Unis est interdit. Il est possible que GreenSome Consulting ait conclu avec l’émetteur sur lequel porte l’analyse financière un contrat en vue de rédiger et diffuser une (ou plusieurs) publication(s), laquelle (lesquelles) a (ont) été relue(s) par celui-ci. Toutefois, le cas échéant, ces publications ont été réalisées par GreenSome Consulting et GreenSome Finance de façon indépendante, conformément à la déontologie et aux règles de la profession. Ces publications restent la propriété de GreenSome Consulting et GreenSome Finance et ne peuvent être reproduites ou diffusées sans autorisation préalable.