Veuillez porter attention au Disclaimer situé en bas de page

L’ensemble de notre recherche est disponible gratuitement sur la plateforme research pool via le lien suivant: GreenSome/ResearchPool

Date de publication: 26/05/2020
 
 
 
 
 
Secteur : Promoteur Immobilier
Marché : Euronext C
Capitalisation : 19,3 M€
Objectif de cours : Sous-revue
Opinion : Sous-revue
 
Contrat de 183,5 M€ avec CDC Habitat
 
  • Vente de 911 logements à CDC habitat
  • CA 183,5 M€
 
Un an après la première vente en blocs effectuée auprès d’In’Li, Capelli confirme sa stratégie de se positionner sur ce segment au travers de la vente de 911 logements à CDC habitat pour 183,5 M€. Cette vente représente un vrai succès pour le groupe qui ambitionnait de vendre au cours de l’exercice 2019/20 environ 500 logements en blocs et se fixait un objectif moyen terme de réaliser sur ce segment 50% de son chiffre d’affaires.
Pour mémoire, In’Li et CDC Habitat ont reçu pour « mission » de financer 50 000 logements en France à la sortie de la pandémie dont 40 000 pour CDC Habitat. In’Li avait pour objectif en 2019 de financer 80 000 logements d’ici à 2025. 
 
Le contrat que vient de passer Capelli est de bon augure dans le contexte actuel qui a vue l’activité s’arrêter mi-mars et qui commence à reprendre. Aux dires de la direction, elle n’a pas constaté de vague d’annulations et les chantiers reprennent tous progressivement. Le discours est donc relativement positif, au regard du contexte.
 
Pour revenir à la fin de l’exercice 2019/20, les 15 derniers jours au cours desquels tout s’est arrêté auront nécessairement un impact non négligeable. Nous avions estimé l’impact d’environ 30-40 M€ par rapport à nos précédentes estimations car, outre les ventes à la découpe qui ont été stoppés nette faute de pouvoir signer, de nombreuses ventes en blocs ont été décalées sur l’exercice 2020/21. 
 
Pour 2020/21, nous pourrions constater un 1er semestre plus important « en poids » qu’à l’accoutumée sous l’effet des glissements de signatures constatées. Par ailleurs, l’annonce des ventes passées auprès de la CDC couplée au fait que le groupe indiquait début avril disposer de 115 M€ de CA acquis (10 programmes – 476 logements) et le backlog qui se montait à près de 600 M€ (+28%) sont autant d’indicateurs offrant une certaine visibilité. La vraie question sera la manière dont les chantiers avanceront. Nous constaterons logiquement des décalages du fait des mesures sanitaires ce qui jouera défavorablement sur le chiffre d’affaires.
 
L’annonce faite est positive tant à court qu’à moyen terme car cela valide le positionnement de Capelli. 
 
Concernant nos estimations, nous attendrons la publication du CA annuel début juillet pour les ajuster. Le groupe devait le publier fin mai mais l’arrêt brutal et inédit de l’activité fin mars l’a poussé à décaler la date de publication. Nous devrions donc disposer de plus d’éléments pour analyser les conséquences de cette crise sur le secteur immobilier et donc sur Capelli.
 
GreenSome Consulting et GreenSome Finance attirent votre attention sur le fait que les informations présentées dans les pages suivantes restent partielles. Elles ne peuvent être considérées comme ayant une valeur contractuelle. Les publications présentées ont été rédigées par GreenSome Consulting ou GreenSome Finance et sont délivrées à titre informatif. Elles ne constituent en aucun cas des ordres d’achat ou de vente des valeurs mobilières qui y sont mentionnées. Elles sont destinées aux investisseurs professionnels et ne constitue en aucun cas une décision d’investissement. De ce fait, ni GreenSome Consulting, ni GreenSome Finance ni ses dirigeants, ni ses employés ne peuvent être tenus responsables d’une quelconque décision d’investissement. Les informations, estimations et commentaires exprimés dans ces études proviennent de sources jugées dignes de foi. Toutefois, GreenSome Consulting et GreenSome Finance n’en garantissent ni l’exactitude, ni l’exhaustivité, ni la fiabilité. Ainsi, sa responsabilité, ni celle de ses dirigeants, ni de ses employés, ne pourrait être engagée d’aucune manière à ce titre. Les opinions, appréciations, estimations et prévisions contenues dans ces publications reflètent le jugement de GreenSome Consulting ou GreenSome Finance aux dates mentionnées en première page des documents, et peuvent ultérieurement faire l’objet de modifications ou d’abandons sans préavis, ni notification. Ces publications ne peuvent être diffusées auprès de personnes soumises à certaines restrictions. Ainsi, en particulier, au Royaume-Uni, seules les personnes considérées comme ‘personnes autorisées ou exemptées’ selon le ‘Financial Services Act 1986’ du Royaume-Uni, ou tout règlement passé en vertu de celui-ci ou les personnes telles que décrites dans la section 11 (3) du ‘Financial Services Act 1986 (Investment Advertisement) (Exemption) order 1997’ peuvent avoir accès aux publications présentées. Celles-ci ne sauraient être distribuées ou communiquées, directement ou indirectement, à tout autre type de personne. Toute personne qui viendrait à être en possession de ces publications doit s’informer et respecter de telles restrictions. De même, ces publications ne peuvent être diffusées aux Etats-Unis ni à ses ressortissants. Les valeurs mobilières faisant l’objet de ces publications n’ont pas été enregistrées auprès de la Securities and Exchange Commission et envoyer ces études à un résident des États-Unis est interdit. Il est possible que GreenSome Consulting ait conclu avec l’émetteur sur lequel porte l’analyse financière un contrat en vue de rédiger et diffuser une (ou plusieurs) publication(s), laquelle (lesquelles) a (ont) été relue(s) par celui-ci. Toutefois, le cas échéant, ces publications ont été réalisées par GreenSome Consulting et GreenSome Finance de façon indépendante, conformément à la déontologie et aux règles de la profession. Ces publications restent la propriété de GreenSome Consulting et GreenSome Finance et ne peuvent être reproduites ou diffusées sans autorisation préalable.