Veuillez porter attention au Disclaimer situé en bas de page.

L’ensemble de notre recherche est disponible gratuitement sur la plateforme research pool via le lien suivant: GreenSome/ResearchPool

Date de publication: 29 juillet 2021

Secteur : Équipements électriques
Marché : Euronext Access+
Capitalisation : 15,6 M€
Objectif de cours : 5,4 €
Potentiel : +50%
Opinion : Achat

Initiation : Un groupe qui a du souffle
Présent depuis plus de 70 ans en France sur le marché du chauffage et dans 80 pays, 2021 marque la renaissance d’Airwell. Sous l’impulsion de son Président, Laurent Roegel qui a repris en 2017 l’entité dédiée à la France et qui vient de racheter à ELCO celle dédiée à l’export, Airwell compte redevenir un acteur de premier plan et s’imposer comme un acteur référent du marché des Pompes à Chaleur (PAC) en France et sur quelques zones clés à l’international.

Dans un environnement de plus en plus régulé qui fait « la chasse » au Co2, à l’image de la mise en place en France cet été de la Réglementation Thermique 2020 (RT ou RE 2020), la pompe à chaleur représente l’alternative la plus efficace aux systèmes à combustible, au pétrole et à l’électricité, tant pour le chauffage que pour le refroidissement. C’est une solution de long terme du point de vue de l’empreinte carbone car elles fournissent une puissance de chauffage et de refroidissement supérieure à la quantité d’électricité utilisée pour leur fonctionnement et cela dans un rapport de 1 à 4 pour les meilleures.
Outre la réponse environnementale, le défi pour se démarquer est désormais d’appréhender ce marché sous un angle de service aidé par le développement de la domotique et donc la capacité de supervision à distance via des systèmes intelligents afin de fournir un vrai confort doublé d’une efficacité économique.

Le marché des équipements aérothermiques est solidement structuré autour d’une offre industrielle mature portée par des acteurs d’envergure internationale. En France, ce sont près de 7 500 entreprises d’installations d’installateurs de pompes à chaleur (aérothermique ou géothermique) qui montent de plus en plus en compétences grâce notamment à la diffusion de la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ainsi, aujourd’hui les PAC sont la 1ère technologie devant le bois ou le photovoltaïque en termes de référencement RGE.
Dans ce marché bien structuré, le défi est de se différencier. Pour cela, Airwell axe son offre sur des produits évolutifs et de plus en plus connectés mais aussi sur le renforcement de ses liens avec les installateurs au travers d’une école de formation qui a obtenu fin 2020 l’agrément Qualiopi attestant de la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d’actions concourant au développement des compétences.

Selon l’AFPAC (Association Française des Pompes à chaleur), le marché présente une excellente visibilité sur les années à venir car désormais les PAC sont relativement bien connues du grand public, 50% des maisons individuelles neuves en étant équipées, d’autant plus que le marché est accompagné par des aides de l’Etat. A moyen terme, du fait de la RE 2020 aucun bouleversement majeur n’est attendu sur l’habitat individuel si ce n’est le fait que le principal moteur sera celui de la rénovation alors qu’il y a 2-3 ans c’était celui du neuf qui était le plus dynamique. Autre facteur de soutien, une augmentation des besoins en froid alors que jusque-là le raisonnement se fait plus sur le « chaud ». A cela va logiquement s’ajouter tout ce qui tourne autour du SAV du fait d’un parc en constante progression.
Aussi, l’AFPAC estime que d’ici 2030 ce sont entre 250 000 et 350 000 PAC air/eau qui devraient être installées par an vs 170 000 en 2020. 40% des maisons individuelles chauffées actuellement à l’électricité et 10% à 20% de celles chauffées au gaz devraient être équipées en PAC air/air. En 2050 cela devrait être entre respectivement 80% et 90% et 20 à 50% pour le gaz. Tout ce qui concerne l’entretien devrait quadrupler d’ici à 2030.

Dans ce contexte porteur tant en France qu’à l’International, fort de son expertise historique et de la capacité d’innovation qui en découle, de son réseau de distributeur, de sa nouvelle organisation, Airwell dispose de tous les atouts pour profiter de l’exceptionnelle visibilité offerte par son marché.
Les deux seules faiblesses que nous identifions sont : 1/ la dépendance naturelle vis-à-vis des installateurs en France qui sont très sollicités ce qui peut freiner certains développement faute de main d’œuvre. En cela, le groupe compte y répondre en envisageant de développer son propre réseau « expert » pour venir en support de ses partenaires. 2/ sa dépendance importante auprès de deux fournisseurs. Toutefois, grâce à son expertise technique et sa relation historique avec ces derniers (15 ans), Airwell est force de proposition en termes de développement produits à valeur ajoutée ce qui est différenciant par rapport à des acteurs « plus classiques » qui ne sont que dans la distribution.

La reprise en main de l’ensemble du périmètre du groupe doit être un facilitateur pour les développements à venir. Dans un marché en progression d’environ 10% par an, nous estimons que le groupe peut afficher un TCAM 2020-23 de +15,8% et améliorer sa marge de 2 à 3 points d’ici 2023. L’amélioration des flux de trésorerie aidée par celle de sa rentabilité et une bonne gestion de son BFR sont des facteurs amenant à une baisse importante du poids de sa dette ce qui offrira plus de latitude dans le cadre de possibles projets d’acquisition d’installateurs sur certaines zones françaises (outre-mer) ou étrangère.

Nous initions la couverture d’Airwell à l’Achat avec un objectif de cours de 5,4 €(DCF 50% – Comparables 50%).

Détection potentielle de conflits d’intérêts :

– Corporate Finance en cours ou réalisé durant les 12 derniers mois: NON
– Contrat de suivi avec l’émetteur: OUI
– Communication préalable à l’émetteur: OUI
– Contrat de liquidité et / ou Animation de marché: NON
– Contrat d’apporteur de liquidité: NON
– Participation au capital de l’émetteur : NON

Disclaimer:

GreenSome Consulting et GreenSome Finance attirent votre attention sur le fait que les informations présentées dans les pages suivantes restent partielles. Elles ne peuvent être considérées comme ayant une valeur contractuelle. Les publications présentées ont été rédigées par GreenSome Consulting et GreenSome Finance et sont délivrées à titre informatif. Elles ne constituent en aucun cas des ordres d’achat ou de vente des valeurs mobilières qui y sont mentionnées. Elles sont destinées aux investisseurs professionnels et ne constitue en aucun cas une décision d’investissement. De ce fait, ni GreenSome Consulting, ni GreenSome Finance, ni ses dirigeants, ni ses employés ne peuvent être tenus responsables d’une quelconque décision d’investissement. Les informations, estimations et commentaires exprimés dans ces études proviennent de sources jugées dignes de foi. Toutefois, GreenSome Consulting et GreenSome Finance ne garantissent ni l’exactitude, ni l’exhaustivité, ni la fiabilité. Ainsi, sa responsabilité, ni celle de ses dirigeants, ni de ses employés, ne pourrait être engagée d’aucune manière à ce titre. Les opinions, appréciations, estimations et prévisions contenues dans ces publications reflètent le jugement de GreenSome Consulting et GreenSome Finance aux dates mentionnées en première page des documents, et peuvent ultérieurement faire l’objet de modifications ou d’abandons sans préavis, ni notification. Ces publications ne peuvent être diffusées auprès de personnes soumises à certaines restrictions. Ainsi, en particulier, au Royaume-Uni, seules les personnes considérées comme ‘personnes autorisées ou exemptées’ selon le ‘Financial Services Act 1986’ du Royaume-Uni, ou tout règlement passé en vertu de celui-ci ou les personnes telles que décrites dans la section 11 (3) du ‘Financial Services Act 1986 (Investment Advertisement) (Exemption) order 1997’ peuvent avoir accès aux publications présentées. Celles-ci ne sauraient être distribuées ou communiquées, directement ou indirectement, à tout autre type de personne. Toute personne qui viendrait à être en possession de ces publications doit s’informer et respecter de telles restrictions. De même, ces publications ne peuvent être diffusées aux Etats-Unis ni à ses ressortissants. Les valeurs mobilières faisant l’objet de ces publications n’ont pas été enregistrées auprès de la Securities and Exchange Commission et envoyer ces études à un résident des États-Unis est interdit. Il est possible que GreenSome Consulting et GreenSome Finance. ont conclu avec l’émetteur sur lequel porte l’analyse financière un contrat en vue de rédiger et diffuser une (ou plusieurs) publication(s), laquelle (lesquelles) a (ont) été relue(s) par celui-ci. Toutefois, le cas échéant, ces publications ont été réalisées par GreenSome Consulting et GreenSome Finance de façon indépendante, conformément à la déontologie et aux règles de la profession. Ces publications restent la propriété de GreenSome Consulting et de GreenSome Finance et ne peuvent être reproduites ou diffusées sans autorisation préalable de GreenSome Consulting et GreenSome Finance.