Veuillez porter attention au Disclaimer situé en bas de page.

L’ensemble de notre recherche est disponible gratuitement sur la plateforme research pool via le lien suivant: GreenSome/ResearchPool

Date de publication: 23 juin 2020

Secteur: Agritech
Marché: Euronext Growth
Capitalisation: 24,1 M€
Opinion: Achat
Objectif de cours: 10,45
Potentiel: +79,5%

INITIATION

  •  Un meunier qui réveille le secteur
  •  Une agritech qui associe savoir-faire traditionnel et innovation de rupture

Groupe familial breton, Paulic Meunerie exploite 3 moulins situés en Bretagne. Son objectif depuis 4 générations est d’apporter à ses clients professionnels des produits d’exception combinant sécurité, naturalité et compétitivité.
Cette ambition est rendue possible par un ADN depuis toujours ancré dans l’innovation qui permet au groupe : 1/ D’avoir investi plus de 9 M€ au cours des 3 derniers années afin de moderniser et d’augmenter ses outils de production ; 2/ De disposer depuis plus de 15 ans d’un centre de recherche et d’analyse intégré ; 3/ D’être un des acteurs de premier plan sur les farines labélisées et bio ; 4/ De se positionner comme le moteur de la transformation du métier de meunier avec une innovation de rupture, Oxygreen qui a nécessité pour son développement 7,5 M€ de R&D.

Socle du groupe, son moulin principal a bénéficié de près de 10 M€ d’investissements pour devenir un moulin 4.0. Dès le 2ème semestre 2020, Paulic aura ainsi multiplié ses capacités de production par 2,6 lui permettant de traiter près de 90 000 tonnes de blé par an.
Paulic a également développé depuis 15 ans un procédé breveté unique au monde d’ozonation pour la purification et la séparation de la couche périphérique des grains de blé dénommé Oxygreen, lui ayant permis d’obtenir le label BPI Entreprise Innovante. Ce procédé est une réponse aux grands enjeux environnementaux et agro-alimentaires comme la naturalité, le refus des pesticides et des additifs. En effet, une fois passé dans le réacteur d’ozonation, les farines qui en découlent présentent un très haut niveau de qualité. D’autre part, le son, résidu du blé, rebaptisé « Nourrifibre® », acquiert des propriétés particulièrement intéressantes pour nourrir des élevages d’insectes, un marché au potentiel considérable.

Grace aux fonds levés (7,5 M€ brut) lors de l’introduction de Bourse réalisée en février 2020, Paulic a lancé une nouvelle phase de son développement. Il nourrit de grandes ambitions avec l’objectif de devenir le leader sur ses trois segments de marché : en Bretagne sur la farine de froment, en France sur la farine de sarrasin et dans le monde sur le marché de l’alimentation d’insectes.

L’impact du Covid-19 sur l’activité devrait être limité. S’il a été fort pour les farines de sarrasin avec la fermeture des crêperies et restaurants, ce segment ne représentait que 10% du CA 2019. Sur les autres circuits de distribution la situation a été plus favorable. Ainsi, sur ces marchés qui concentraient plus de 90% des ventes en 2019, Paulic a précisé que l’activité était en croissance et que la production comme les livraisons étaient assurées dans des conditions normales.
Les chantiers industriels en cours afin d’augmenter les capacités de production ont bien évidemment été interrompus pendant le confinement. Sur l’activité traditionnelle les travaux pourraient ainsi être finalisés au plus tard au T3 2020 vs avril 2020. Quant à la mise en place d’un prototype de réacteur de 2ème génération de la technologie Oxygreen, celle-ci est toujours prévue au cours du T4 2020.
Le groupe a ainsi confirmé ses ambitions avec pour objectifs d’atteindre un CA de
50 M€ en 2023
, dont 50% issu des produits traditionnels et 50% de la technologie Oxygreen, avec un taux de marge brute compris entre 50% et 55%.

De notre côté, nous sommes plus prudents et anticipons un CA 2023e de 41,57 M€ soit tout de même un taux de croissance annuel moyen de +48,2%. Grâce à l’effet de levier apporté par les produits Oxygreen, cette croissance devrait s’accompagner d’une nette amélioration de la rentabilité, avec un taux de marge brute qui pourrait passer de 35,1% en 2020e à 54,7% en 2023e et une marge opérationnelle de -9,6% à 21,1%.

En termes de valorisation, notre fourchette s’établit entre 7,98 € (comparables boursiers) et 11,51 € (DCF) soit une moyenne pondérée (70% DCF-30% Comparables) de 10,45 € offrant un potentiel de hausse de 79,5%. Nous initions donc le suivi du titre avec une opinion ACHAT.

Détection potentielle de conflits d’intérêts :
– Corporate Finance en cours ou réalisé durant les 12 derniers mois: OUI
– Contrat de suivi avec l’émetteur: OUI
– Communication préalable à l’émetteur: OUI
– Contrat de liquidité et / ou Animation de marché: NON
– Contrat d’apporteur de liquidité: NON
– Participation au capital de l’émetteur : NON

Disclaimer:

GreenSome Consulting et GreenSome Finance attirent votre attention sur le fait que les informations présentées dans les pages suivantes restent partielles. Elles ne peuvent être considérées comme ayant une valeur contractuelle. Les publications présentées ont été rédigées par GreenSome Consulting et GreenSome Finance et sont délivrées à titre informatif. Elles ne constituent en aucun cas des ordres d’achat ou de vente des valeurs mobilières qui y sont mentionnées. Elles sont destinées aux investisseurs professionnels et ne constitue en aucun cas une décision d’investissement. De ce fait, ni GreenSome Consulting, ni GreenSome Finance, ni ses dirigeants, ni ses employés ne peuvent être tenus responsables d’une quelconque décision d’investissement. Les informations, estimations et commentaires exprimés dans ces études proviennent de sources jugées dignes de foi. Toutefois, GreenSome Consulting et GreenSome Finance ne garantissent ni l’exactitude, ni l’exhaustivité, ni la fiabilité. Ainsi, sa responsabilité, ni celle de ses dirigeants, ni de ses employés, ne pourrait être engagée d’aucune manière à ce titre. Les opinions, appréciations, estimations et prévisions contenues dans ces publications reflètent le jugement de GreenSome Consulting et GreenSome Finance aux dates mentionnées en première page des documents, et peuvent ultérieurement faire l’objet de modifications ou d’abandons sans préavis, ni notification. Ces publications ne peuvent être diffusées auprès de personnes soumises à certaines restrictions. Ainsi, en particulier, au Royaume-Uni, seules les personnes considérées comme ‘personnes autorisées ou exemptées’ selon le ‘Financial Services Act 1986’ du Royaume-Uni, ou tout règlement passé en vertu de celui-ci ou les personnes telles que décrites dans la section 11 (3) du ‘Financial Services Act 1986 (Investment Advertisement) (Exemption) order 1997’ peuvent avoir accès aux publications présentées. Celles-ci ne sauraient être distribuées ou communiquées, directement ou indirectement, à tout autre type de personne. Toute personne qui viendrait à être en possession de ces publications doit s’informer et respecter de telles restrictions. De même, ces publications ne peuvent être diffusées aux Etats-Unis ni à ses ressortissants. Les valeurs mobilières faisant l’objet de ces publications n’ont pas été enregistrées auprès de la Securities and Exchange Commission et envoyer ces études à un résident des États-Unis est interdit. Il est possible que GreenSome Consulting et GreenSome Finance. ont conclu avec l’émetteur sur lequel porte l’analyse financière un contrat en vue de rédiger et diffuser une (ou plusieurs) publication(s), laquelle (lesquelles) a (ont) été relue(s) par celui-ci. Toutefois, le cas échéant, ces publications ont été réalisées par GreenSome Consulting et GreenSome Finance de façon indépendante, conformément à la déontologie et aux règles de la profession. Ces publications restent la propriété de GreenSome Consulting et de GreenSome Finance et ne peuvent être reproduites ou diffusées sans autorisation préalable de GreenSome Consulting et GreenSome Finance.